Depuis quelques années, le secteur ferroviaire présente un profond besoin d’investissements. C’est ce qu’a révélé une étude rendue publique en octobre 2020 par Action Climat et ses partenaires. Les investissements gouvernementaux dans le domaine ferroviaire ne suffisent pas. Heureusement, il est possible aux investisseurs privés d’investir des capitaux dans ce domaine. Alors, comment procéder ?

Investir dans le secteur ferroviaire : comment procéder ?

Le secteur ferroviaire est un domaine de gros capitaux financiers. Pour y investir, il faut acquérir des actions de sociétés exerçant principalement dans ce secteur. Pour tous les particuliers et même les fonds d’investissement, les actions constituent des actifs importants à détenir dans les portefeuilles de placements financiers. En effet, le train est un moyen de transport commun qui contribue énormément à la réduction du réchauffement climatique. Outre cela, les actions comportent les avantages suivants :

    ```
  • accroissement de l’épargne,
  • protections des fonds contre le fisc et l’inflation,
  • maximisation des revenus de placement,
  • etc.
  • ```

Vu que l’achat d’actions dans les sociétés ferroviaires permet de répondre aux exigences climatiques actuelles, ce placement financier comporte peu de risques.

Quelles sont les actions de sociétés ferroviaires qu’il faut acheter ?

Il existe plusieurs entreprises privées et semi-publiques évoluant dans le secteur ferroviaire. Vu leurs capitaux sociaux, elles sont cotées en Bourse. Elles permettent ainsi aux investisseurs d’acquérir leurs actions.

Les actions du groupe Alstom

Le groupe Alstom est une société française. Elle évolue essentiellement dans le secteur ferroviaire en y intervenant à plusieurs points. Dans le domaine ferroviaire, cette entreprise occupe la position centrale. Elle fabrique principalement des infrastructures dans ce sous-secteur des transports.

La société Alstom est présente sur tous les continents. Cette diffusion géographique du risque a fait de l’entreprise l’une de celles qui intéressent les grands investisseurs expérimentés. Ce caractère attractif que présente les actions Alstom a fait monter la valeur de ses actions. Toutefois, son potentiel de rendement n’est pas encore atteint. C’est donc le moment d’acquérir des actions Alstom. C’est du moins, ce que révèlent les différentes analyses du cours des actions de cette entreprise.

Par ailleurs, Alstom dispose de quatre pôles de chiffre d’affaires. La production de matériels ferroviaires lui génère 48,1 % de son CA. La moyenne des revenus tirés des autres pôles est de 17,3 % son chiffre d’affaires.

Les actions du groupe Stadler Rail

Il s’agit d’une société Suissesse d’importance moindre qu’Alstom. En effet, elle n’est pas aussi diversifiée que sa concurrente française. Cependant, il s’agit d’une société très ambitieuse. Entrée en Bourse en 2019, elle détient au moins 4 % des parts du marché mondial depuis 2020.

En Europe, Stadler Rail se positionne comme deuxième acteur du secteur ferroviaire avec ses 15 % de part de marché. Grâce à la gestion dynamique dont elle fait l’objet, l’entreprise présente un fort potentiel de croissance. D’après les analystes, son bénéfice avant intérêts et impôts d’ici à 2023 serait entre 8 et 9 %.

Le groupe Stadler Rail évolue particulièrement dans le transport à bas carbone. Il est aussi présent dans l’urbanisation et investit énormément dans les infrastructures. Son action sur le marché boursier est moins chère que celle d’Alstom. Elle ne présente pas non plus la même taille que son concurrent français. Toutefois, les ratios financiers de Stadler Rail sont aussi excellents que ceux du numéro 1 européen du secteur ferroviaire. Il s’agit alors d’une véritable opportunité de placement financier.

Les actions du groupe Knorr-Bremse

Il s’agit d’un groupe allemand qui, contrairement aux deux précédents groupes, n’évolue pas exclusivement dans le secteur ferroviaire. Knorr-Bremse est le fournisseur d’Astom et de Stadler Rail. La société allemande est experte dans la technologie de freinage. Récemment, son action a connu de fortes fluctuations. La cause a été son intérêt porté sur l’acquisition de Hella.

Près de la moitié des trains dans le monde est dotée de freins fabriqués par Knorr-Bremse. En d’autres termes, cette entreprise allemande occupe une véritable place stratégique dans le domaine ferroviaire mondial.

L’entreprise fournit un service après-vente pour chaque train équipé de son système de freinage. Cela est, pour elle, une source de chiffre d’affaires important. Les activités ferroviaires génèrent 50 % du CA du groupe allemand. Il n’y a pas longtemps, l’action du groupe a chuté, mais a gardé un bon niveau de valorisation. Le groupe allemand est une société solide.

Les actions du groupe Salcef

Cette entreprise italienne s’est fait connaître dans le monde des investissements en Bourse. À la fin de l’année 2020, le groupe Salcef a fait son entrée sur le marché MTA des valeurs moyennes. Cette opération a été faite à Milan.

Le groupe italien est spécialisé dans les travaux en rapport aux rails. Il construit les voies de chemin de fer. Il s’occupe également des travaux de renouvellement de ces voies, mais aussi de leur maintenance. Le groupe pèse près de 800 M€ en 2021 et a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 340 M€. Sa marge d’exploitation pour l’année 2020 a été de 17,1 %. Le groupe Salcef est propriétaire de Delta Railroad Construction depuis 2020. Cela montre que l’entreprise italienne se porte très bien et a d’excellentes perspectives de croissance.